Frioul-Vénétie Julienne

local hookup site free sex dating interracial dating site free Le sauvignon comme révélateur de l’aptitude de la région à élaborer de grands vins blancs

Par Sharon Nagel

Les sommets enneigés qui servent de toile de fond à la ville d’Udine, au cœur de la région de Frioul-Vénétie Julienne dans le nord-est de l’Italie, laissent entrevoir l’aptitude du vignoble à donner naissance à de grands vins blancs. Le Concours Mondial du Sauvignon 2019, qui s’est déroulé du 8 au 10 mars, a apporté la preuve concrète que la région offre bien une terre de prédilection pour l’élaboration de vins blancs parmi les meilleurs d’Italie.

Amélioration des pratiques culturales

Cette aptitude est confirmée par les dires de la plus grande boutique de vin au monde, www.wine.com, qui affirme que le Frioul-Vénétie Julienne est « à l’origine de certains des vins blancs les meilleurs et les plus typés d’Italie ». Divisée en plusieurs sous-zones, cette région doit ses spécificités en partie à sa situation géographique, au point où se rencontrent les cultures italienne, germanique et slave. S’étendant des Alpes à l’Adriatique, elle se caractérise par ses paysages vallonnés – d’où le nom d’une de ses appellations, Collio – et son style de vie bucolique. Mais sa capacité à donner naissance à des sauvignons frais et aromatiques – une évolution toujours en cours – est aussi le fruit d’une volonté sans faille de la part des viticulteurs locaux pour optimiser les atouts que la nature leur a donnés. « L’Italie réalise des performances de plus en plus positives en termes de qualité de la production de ses sauvignons blancs », expliquent le Dr Federico Nassivera et ses collègues du Département des sciences agricoles, alimentaires, environnementales et animales auprès de l’Université d’Udine. « Cela s’explique certainement par la plus grande attention accordée par les vignerons aux techniques agronomiques et donc à la gestion de la matière première qui va « finir » dans la bouteille. Il est désormais établi que les précurseurs aromatiques sont principalement conditionnés par l’expression qu’ils acquièrent au travers d’une gestion correcte et rationnelle des vignes. L’amélioration de la qualité du sauvignon italien est donc étroitement liée à l’accroissement des compétences et du professionnalisme des producteurs et de leurs œnologues-conseils, auxquels ils s’adressent souvent dans la gestion de ce précieux cépage ».

Collio

Orientation internationale

Les cépages blancs recouvrent plus de 80 % de la superficie du vignoble du Frioul et le Sauvignon blanc se classe désormais au cinquième rang des cépages les plus répandus. Il n’est donc pas surprenant que près de 80 % des vins italiens qui ont participé au Concours Mondial du Sauvignon cette année soient issus de la région. Le nombre de médailles décernées a suivi une tendance similaire. Cette reconnaissance est considérée « non pas comme un point d’arrivée, mais comme un point de départ », estime le Dr Federico Nassivera. « Le succès que l’on redécouvre et que l’on obtient au niveau international amène plusieurs producteurs à planifier et à diriger leur production afin de répondre en priorité aux besoins des marchés étrangers. Même si le marché intérieur semble se maintenir, l’internationalisation du produit est de plus en plus nécessaire pour profiter de la reconnaissance de l’adéquation de la vigne dans la région. Celle-ci est aussi de plus en plus explorée pour ses particularités gastronomiques et viticoles, en synergie avec la beauté des paysages ». Le Dr Nassivera et ses collègues estiment donc que les superficies dédiées au sauvignon blanc dans le Frioul-Vénétie Julienne devraient légèrement augmenter à l’avenir, mais ils appellent de leurs vœux une gestion rationnelle de la croissance et non une « augmentation débridée ».

Trouver grâce auprès des jeunes consommateurs

Les chercheurs de l’Université d’Udine se penchent donc sur les débouchés potentiels pour les sauvignons blancs régionaux. Des études récentes ont montré que les fameux « Millenials » constituent le segment de marché le plus intéressant, en raison de leur soif de découverte, aussi bien en matière de produits que de vignerons. Les médaillons décernés par des concours comme le CMS représentent indéniablement un outil précieux pour promouvoir les vins auprès de ce public cible, mais d’autres techniques de marketing peuvent également être prises en compte. « Un aspect tout aussi intéressant que l’on voit émerger, toujours dans le domaine du comportement des Millennials, réside dans la quête d’expériences sur les produits, cela dans un contexte d’entreprise. L’œnotourisme, ou mieux encore, le tourisme gastronomique et œnologique, gagne en popularité chaque année en Italie et devient plus intéressant et gratifiant pour les opérateurs du secteur », affirment Federico Nassivera et son équipe. Qui plus est, les caves médaillées exercent un attrait puissant sur ce public captif, et constituent « un élément déterminant dans la décision de visiter une cave ».

Le sauvignon comme fleuron

D’après l’Université d’Udine, le sauvignon blanc doit être considéré comme le fleuron de la gamme des vins élaborés dans la région. Même si tous les producteurs n’ont pas encore adhéré à cette vision, les chercheurs affirment que ce cépage a acquis ses lettres de noblesse sur le marché, une reconnaissance qui s’avère somme toute plus intéressante, voire capitale du point de vue du développement stratégique. « Il convient de définir de nouvelles politiques pour le secteur vitivinicole du Frioul sur la base d’une bonne connaissance préalable du marché et de l’évolution de la demande. Les premiers signes indiquent que la région viticole du Frioul-Vénétie Julienne pourrait continuer à se focaliser sur la production de sauvignon, afin de conserver la reconnaissance qu’elle a acquise sur la scène vinicole nationale et mondiale comme étant propice à la culture de la vigne et à la vinification. Cela, avec une orientation rationnelle vers la production et la valorisation de cépages comme le sauvignon et l’expression typique de ses vins ». Des conseils au parfum universitaire certes, mais qui représentent une incitation claire à la région de poursuivre ses efforts dans le bon sens.